Apprendre à votre chiot à rester seul à la maison

Apprendre à votre chiot

Apprendre à votre chiot

Lorsqu’un chien n’a pas l’habitude de rester seul depuis qu’il est petit peut très vite développer de l’anxiété une fois adulte. Dans ce cas, les conséquences peuvent être très ennuyantes, voire destructrices, telles que meubles saccagés, plaintes des voisins à cause des pleurs non-stop ou fugue tout simplement. Ainsi, si vous adoptez ou possédez un chiot, il est essentiel de lui apprendre très vite à rester seul à la maison.

L’environnement naturel d’un chiot

Si les chiennes s’occupent généralement de l’éducation de leurs progénitures jusqu’à la puberté (propreté, hiérarchie, socialisation,…), on constate qu’elles commencent déjà à ne pas répondre systématiquement à toutes leurs demandes vers l’âge de 2 mois. Elles les éloignent progressivement afin que les chiots soient en mesure de dormir seuls et être indépendants dès qu’ils ont 4 ou 5 mois. Aussi, si le chiot est adopté à l’âge de 3 mois, il n’est pas encore totalement autonome par rapport à sa mère. Pour compenser, il établit donc un lien fort avec un des membres de sa nouvelle famille. L’attachement sera d’autant plus fort s’il ne s’agit qu’une seule personne.

Astuce pour le détachement

Dans le but d’apprendre à un chiot à être indépendant et à demeurer seul à la maison sans provoquer de catastrophes, il vous faut prendre exemple sur les mamans chien. Vous devez donc être capable de le repousser à certains moments pour ne plus accéder à toutes ses envies de jeu ou de caresses. Empêchez-le également de vous suivre partout dans la maison. Envoyez-le plutôt fermement dans son panier et attendez quelques minutes avant de le rappeler à vous. Le chiot comprendra ainsi que c’est vous qui décidez et non lui. Pensez aussi à placer son panier à un endroit où il ne pourra pas vous voir à longueur de journée afin de l’habituer à être seul. A votre retour à la maison, ne vous précipitez pas non plus vers lui pour des câlins mais attendez plutôt une demi-heure. Bien entendu, il ne s'agit pas de science exacte nous parlons de règle commune qui peuvent s'adapter à votre chien, mais rien ne vaut une étude comportementale personnalisé de votre chien. Contactez-moi pour avoir plus d'informations.